jeudi 6 septembre 2018

Ouverture du Musée Boylesve à Descartes, pour les Journées du Patrimoine 2018

Le Musée René Boylesve  permettra de voir les panneaux de l’Exposition sur "Boylesve et les Femmes", qui a été conçue pour le 15Oe anniversaire de l'écrivain, en 2017 (à la Bibliothèque municipale de Tours).


Veuillez excuser la coquille de ce document : un "S" superflu à la fin du nom de BOYLESVE dans la ligne sous le portrait...


































 Souvenir de l'exposition de 2017 à Tours :






















Rappelons que 2018 est le centenaire de l'élection de Boylesve à l'Académie française (cf. message précédent du blog)


 Contacts :
Blog, bulletin, etc. : association.boylesve@gmail.com
Secrétariat : lesamisdereneboylesve@orange.fr






mercredi 16 mai 2018

René Boylesve fut élu à l'Académie française le 16 mai 1918 : 100 ans déjà !

Les AMIS de RENÉ BOYLESVE sont heureux de commémorer le centième anniversaire de  l'élection de l'écrivain à l'Académie.

René Boylesve avec la barbe courte.


Leur bulletin annuel, Les Heures Boylesviennes 2018 (parution en octobre), explorera, entre autres, l'état d'esprit du candidat, ses doutes et son inquiétude, avant l'élection...
Il est à Nice depuis le début de l'année, il souffre de toutes sortes de maux physiques, et il renonce à revenir à Paris, pour "faire campagne".
Il est désabusé, comme le montre sa correspondance, - ou il veut l'être -, se persuadant de son échec programmé, et de la vanité de sa candidature...

Il est malgré tout élu de façon honorable, le 16 mai 1918 : au 2e tour, contre Louis Bertrand, par 18 voix (sur 27 votants). Il s'agit du fauteuil n° 23, celui d'Alfred Mézières.
Quelque temps après cette bonne nouvelle, Boylesve, toujours à Nice, déplore avec ironie d'avoir à lire 17 volumes de l’œuvre de son prédécesseur. Mais il a le temps de préparer son discours, car la réception n'aura lieu que le 20 mars 1919...

René Boylesve dans les années 20

Ce qui suppose un autre centenaire... l'année prochaine !
En attendant, les Amis de René Boylesve seront présents, le 3 juin prochain, à la fête de Descartes, "Au fil des jardins et des arts", pour y proposer, comme chaque année, leurs publications : livres et bulletins annuels.
Nous recommandons particulièrement le numéro 2017 qui contient la reproduction d'une version inédite des panneaux d'exposition de la BM de Tours, en 2017, pour le 150e anniversaire de la naissance de l'écrivain :

Couverture des Heures Boylesviennes 2017

Panneau 1 de la 1ère version : début de la biographie

Contacts :
Blog, bulletin, etc. : association.boylesve@gmail.com
Secrétariat : lesamisdereneboylesve@orange.fr


mardi 1 mai 2018

L'écrivain Charles JULIET sera présent à DESCARTES pour une conférence, le samedi 2, et un stand de signature, le dimanche 3 juin 2018 ("Au fil des jardins et des arts")

Les Amis de Boylesve sont heureux de relayer la nouvelle : 

Le grand écrivain Charles JULIET 
revient à Descartes 
en invité d'honneur (2-3 juin) :

CONFÉRENCE SUR ALBERT CAMUS
(samedi 2 juin 2018 à 18 h)
Centre culturel de Descartes




AFFICHE 2018, "Au fil des jardins et des Arts", Descartes, 37160




















Flyer, recto

Flyer, verso

****************************

L'association des "Amis de René BOYLESVE" sera également présente le dimanche, comme chaque année, avec un stand dans le jardin.

 2018 est le centième anniversaire de l'élection de Boylesve à l'Académie française...

Contacts :
Blog, bulletin, etc. : association.boylesve@gmail.com
Secrétariat : lesamisdereneboylesve@orange.fr

*****************************************


Il sera possible d'acquérir aussi deux petits volumes des éditions de La Guêpine.
Les "deux lectures décisives" évoquées par Charles Juliet sont ALBERT CAMUS et ROBERT MARGERIT

















lundi 30 avril 2018

"Les Ensablés", blog d'Hervé Bel, rend hommage à "L'Enfant à la balustrade" de René Boylesve.

Nous somme très reconnaissants envers Hervé Bel de mettre son talent à profit pour révéler les auteurs injustement "ensablés". Cette formule, déjà, nous enchante, mais plus encore le fait que René Boylesve soit parmi les élus de cette entreprise !

 Voici le lien vers ce site :

https://www.actualitte.com/article/livres/les-ensables-l-enfant-a-la-balustrade-de-rene-boylesve-1867-1926-combray-par-la-petite-porte/61081

Voici des extraits de l'article sur le livre de Boylesve





                   [...]







jeudi 16 novembre 2017

Concert à Betz-le-Château, le 26 novembre 2017: "quatuor Méliades"

Les Amis de Boylesve sont heureux de vous faire savoir 
 que ces sourires annoncent des voix magiques !

 Message de Roger Borrat, membre des Amis de Boylesve, et maire de Betz-le- Château :
"Cette année, pour notre concert d’automne, nous accueillerons le quatuor Méliades (voix au féminin),  le dimanche 26 novembre à 15H 30, à l’église Saint Etienne de Betz-le-Château.

Au programme : polyphonies vocales sacrées et poétiques."

mercredi 1 novembre 2017

Salon de la Revue, Paris, 11 et 12 novembre 2017

Pour la 1ère fois, cette année du 150e anniversaire de l'écrivain,
les Amis de René BOYLESVE seront présents au Salon de la Revue
Halle des Blancs-Manteaux,
48, rue Vieille du Temple,
75004 PARIS
Métro : "Hôtel de Ville"

Ils présenteront Les Heures Boylesviennes 2017
et quelques numéros antérieurs 
Revue du 150e anniversaire de René BOYLESVE

René BOYLESVE, en 1901,
année de son mariage avec Alice Mors*
(de la célèbre famille des constructeurs
d'automobiles)
(Photo conservée à la BM de Tours, droits réservés)

Pour information, Frédéric Nibart vient d'écrire, en 3 volumes, L'Odyssée Mors, qui évoque l'histoire de cette famille et les nombreuses inventions de ces deux frères (Louis et Émile  MORS), dans le domaine de l'électricité, du téléphone, de l'automobile, etc. à la fin du XIXe et au début du XXe s.
 Les automobiles MORS ont été "reprises" par un certain André CITROËN...

Dernier volume paru.

Pour tout renseignement :

lien vers notre association :

mardi 31 octobre 2017

Numéro spécial des "Heures Boylesviennes" pour le 150e anniversaire de la naissance de l'écrivain

Numéro spécial des Heures Boylesviennes 2017
 150e anniversaire de l'écrivain


**************************************************************
Sommaire




Le Mot du Président.

Photo conservée au fonds ancien de la 
BM de Tours. DR
André G. Bourgeois


Approche de Boylesve par l’image : « une vocation réprimée de dandysme »
Liliane Jouannet






« L’Explicit dans l’œuvre de René Boylesve »

André-G. Bourgeois


« Sainte-Marie-des-Fleurs : une fin inédite »
Texte de René Boylesve, commentaire de Liliane Jouannet

Une lettre inédite de Léon Blum à André Gide
Pierre Lachasse

« Toponymes et anthroponymes dans l’œuvre de René Boylesve »
Hélène Barret

« Du nouveau sur Azurine »
Frédéric Nibart
 « My road trip with a Mors Car »
          Jean-Christophe Pruvost

« À la recherche du légendaire premier texte publié par Boylesve :
Un voyage aux origines mêmes de la vocation littéraire »
 Philippe-Emmanuel Toussaint
« Quelques pages d’un vieux carnet » (signé René U)

« Quand René Tardiveau cède la place à René Boylesve »
 Frédéric Nibart

« Boylesve et Maurice Martin du Gard (Les Mémorables, les Nouvelles littéraires) »         
Hélène Barret
« L’Après-midi chez Boylesve », M. Martin du Gard, Les Mémorables

Extraits des Carnets inédits et des notes intimes de René Boylesve
présentés par André-G. Bourgeois :
« Chez A. France » ; « Mes opinions politiques » ; « La Guerre », 1er août 1914, sqq   

150e anniversaire de la naissance de René Boylesve :  

Exposition à Descartes

Françoise Borrat




Exposition à Tours, 
« Boylesve et les femmes »
avec
les panneaux de l'exposition
Liliane Jouannet




















Hommage à Dominique Rondelot (in memoriam)

Liliane Jouannet

Activités boylesviennes (2016-2017)  
 Françoise Borrat
*************************************************************


EVENEMENT IMPORTANT EN 2017:
Découverte, par Philippe-Emmanuel Toussaint  
du véritable 1er texte publié
 par René Tardiveau, lycéen,
 dans le Journal d'Indre-et-Loire 
30-31 mars 1885
signé "René U"
"Quelques pages d'un vieux carnet" 
ce qui vient contredire la tradition qui faisait de "Vieilleries"
le 1er texte publié: à l'examen, ce dernier n'est qu'une réécriture
de celui de 1885...
Le récit de cette découverte, ainsi que l'intérêt du texte du Magasin pittoresque
de 1871, fondateur de la "vocation" de l'écrivain,
sont analysés avec minutie dans
Les Heures Boylesviennes 2017

*************************************************************
 lien vers notre association :