mardi 31 octobre 2017

Numéro spécial des "Heures Boylesviennes" pour le 150e anniversaire de la naissance de l'écrivain

Numéro spécial des Heures Boylesviennes 2017
 150e anniversaire de l'écrivain


**************************************************************
Sommaire




Le Mot du Président.

Photo conservée au fonds ancien de la 
BM de Tours. DR
André G. Bourgeois


Approche de Boylesve par l’image : « une vocation réprimée de dandysme »
Liliane Jouannet






« L’Explicit dans l’œuvre de René Boylesve »

André-G. Bourgeois


« Sainte-Marie-des-Fleurs : une fin inédite »
Texte de René Boylesve, commentaire de Liliane Jouannet

Une lettre inédite de Léon Blum à André Gide
Pierre Lachasse

« Toponymes et anthroponymes dans l’œuvre de René Boylesve »
Hélène Barret

« Du nouveau sur Azurine »
Frédéric Nibart
 « My road trip with a Mors Car »
          Jean-Christophe Pruvost

« À la recherche du légendaire premier texte publié par Boylesve :
Un voyage aux origines mêmes de la vocation littéraire »
 Philippe-Emmanuel Toussaint
« Quelques pages d’un vieux carnet » (signé René U)

« Quand René Tardiveau cède la place à René Boylesve »
 Frédéric Nibart

« Boylesve et Maurice Martin du Gard (Les Mémorables, les Nouvelles littéraires) »         
Hélène Barret
« L’Après-midi chez Boylesve », M. Martin du Gard, Les Mémorables

Extraits des Carnets inédits et des notes intimes de René Boylesve
présentés par André-G. Bourgeois :
« Chez A. France » ; « Mes opinions politiques » ; « La Guerre », 1er août 1914, sqq   

150e anniversaire de la naissance de René Boylesve :  

Exposition à Descartes

Françoise Borrat




Exposition à Tours, 
« Boylesve et les femmes »
avec
les panneaux de l'exposition
Liliane Jouannet




















Hommage à Dominique Rondelot (in memoriam)

Liliane Jouannet

Activités boylesviennes (2016-2017)  
 Françoise Borrat
*************************************************************


EVENEMENT IMPORTANT EN 2017:
Découverte, par Philippe-Emmanuel Toussaint  
du véritable 1er texte publié
 par René Tardiveau, lycéen,
 dans le Journal d'Indre-et-Loire 
30-31 mars 1885
signé "René U"
"Quelques pages d'un vieux carnet" 
ce qui vient contredire la tradition qui faisait de "Vieilleries"
le 1er texte publié: à l'examen, ce dernier n'est qu'une réécriture
de celui de 1885...
Le récit de cette découverte, ainsi que l'intérêt du texte du Magasin pittoresque
de 1871, fondateur de la "vocation" de l'écrivain,
sont analysés avec minutie dans
Les Heures Boylesviennes 2017

*************************************************************
 lien vers notre association :

Aucun commentaire:

Publier un commentaire