lundi 25 janvier 2016

"HEURES BOYLESVIENNES" : inventaire pour le XXe siècle !

Chaque année, un numéro de cette revue est, en principe, 
déposé à La Bibliothèque Municipale de Tours, 
qui contient également un important "FONDS BOYLESVE"
constitué en grande partie par les dons de l'Abbé Georges Marchais.


B. M. de Tours qui contient le Fonds Boylesve



Dernier numéro des Heures Boylesviennes
bien en vue, sur le rayon du haut
(BM de Tours, salle du Patrimoine)




Un stock d'une dizaine de revues...
sur le rayon du bas.
























Suite de l'inventaire :

N° XXVIII, 2000
Un roman méconnu de R. Boylesve, Madeleine jeune femme (MarcPiguet) ; René Boylesve et le syndrome de Stendhal (Ph. Rousseau) ; Mort d'un Immortel ( Mme Claude Rouxel) ; Hommage de René Boylesve à sa mère.


La mère de R. Boylesve














 Nous proposons ici le contenu de cet hommage, tellement révélateur de la sensibilité profonde de l'écrivain. Il conservait ce texte, écrit en 1900, au dos de cette photographie de sa mère.


Texte de René Boylesve, écrit à l'âge de 33 ans.
Transcription :
Je suis resté fidèle à ta mémoire et à ton culte. Je vis en portant un mystère indéfinissable qui me différencie des autres hommes et que j'attribue à ton âme sans cesse présente. Je n'ai rien rencontré qui l'ait valu, ni en beauté ni en bonté. Tu es l'idéal qui me guide, et me soutient et m'élève. Toute ma poésie, c'est la religion de ton souvenir. Je serais comblé si je pouvais savoir que tu es contente de moi : non des pauvres petits succès ni de la petite gloire que donnent les hommes, mais de la qualité de l'âme de ton fils.
************************
N° XXVII, 1999 
La nature dans l'oeuvre de R. B. (Marc Piguet) ; R. B. et Chinon, - vie et oeuvre (Ph. Rousseau) ; Lettre d'André Gide à R. B, à propos de La Jeune Fille bien élevée (commentée par M. Piguet) ; Bibliographie,"la Côte d'Azur des écrivains" ; Hommage à Georges Crubillé, président d'honneur.
************************
N° XXVI, 1998
Mademoiselle Cloque (Marc Piguet) ; Document autographe inédit de R. B.[à A. Chauvigné?] ; "Le Panier de bouches"(Marc Piguet ); Le Parfum des Îles Borromées, éd. Salvy ; De Loches à Beaumont- bicentenaire de la naissance d'Alfred de Vigny (D. Ragot) ; In memoriam : Annie Spillebout, présidente d'honneur.
*************************
N° XXV, 1996-1997
R. B. auteur de nouvelles (Marc Piguet) ; Hugues Rebell et Le Médecin des dames de Néans (Thierry Rodange) ; Délégation à l'Académie française pour l'élection de P. Rosenberg, 23e fauteuil... ; Articles littéraires ; La basilique Saint-Martin ou le "chalet républicain" (S Garnier) ; In memoriam : Mme Marie-Rose Pruvost-Mors, nièce de R. B., présidente d'honneur.
*************************
N° XXIV, 1995
Le Médecin des dames de Néans, oeuvre fondamentale (Marc Piguet) ; Voyage littéraire à Descartes (sur les traces de Descartes et de Boylesve) ; "D'un clocher l'autre", mariage des Marie Tardiveau avec Emile Mors (S. Garnier) ; "Douceurs des bords de Loire" (Magazine littéraire, Bernard Delvaille).
*************************
N° XXIII, 1990
L'éducation des jeunes filles dans l'oeuvre romanesque de R. B. (Marc Piguet); Appendice : le Frère de "la jeune fille bien élevée" [extraits de La Touraine et de Feuilles tombées(G. Spillebout).
*************************
N° XXII, 1989
Discours prononcé aux obsèques de R. B. par le Bâtonnier Henri Robert, directeur de l'Académie française (ms communiqué par A. Bourin) ; "Le Diagnostic" Emile Gérard-Gailly) ; "Un roman au cœur de la cité : Descartes et L'Enfant à la balustrade" (G. Spillebout).
*************************
N° XXI, 1988
Plan du cimetière de Passy où se trouve la sépulture de Boylesve ; "La femme et l'amour dans l'oeuvre romanesque de R. B." (Marc Piguet).
*************************
N° double XIX-XX, 1984-1985
Bibliographie des Œuvres complètes de René Boylesve établie par Marc Piguet:
Bibliographie des Œuvres complètes de R. Boylesve
établie par Marc PIGUET
**************************
N° XVIII, 1983
René Boylesve, écrivain français, Mademoiselle Cloque, drame tourangeau, drame humain (Gabriel Spillebout).
**************************
N° XVII, 1982
Madame D. V. D. [Lucie David] (1896), Emile Gérard-Gailly) ; Le personnage de Tante Félicie, dans Les Bonnets de dentelle et La Becquée (M. Piguet).
**************************
N° XVI, 1981
René Blin (in memoriam), (G. Spillebout) ; La Guerre de 1914-1918 dans la vie et l'oeuvre de R. B. (Marc Piguet).
**************************
N° XV, 1980
"Intermède au Quartier latin"( inédit de Gérard-Gailly); René Boylesve à la TV (Denise Alberti).
**************************
N° XIV, 1979
Préface au Catalogue de la 1ère exposition des Artistes tourangeaux (nov. 1913) (inédit de Boylesve communiqué par E. Pépin) ; René Boylesve et l'automobile (Marc  Piguet).
**************************
N° XIII, 1978
Statuts de l'association ; "La Basilique ou le Chalet ? (cadre historique de Mademoiselle Cloque), (Chanoine Sadoux).
**************************
N° XII, 1977
Le cinquantenaire de la mort de René Boylesve
I. La célébration en Touraine du cinquantenaire de la mort de R. B. (G Spillebout).
II. Etudes boylesviennes :
R. B. lycéen à Tours (Abbé Marchais) ; Classicisme et modernité dans l'oeuvre de R. B. (J. Pourtal de Ladevèze) ; A propos de quelques lettres de R. B. à Henri Martineau (M. Cahen Martineau) ; Roman et société féminine chez R. B. (La Jeune Fille bien élevée, Madeleine jeune femme), (Anne Kersalé) ; A René Boylesve, poème (Jeanne Brusseau-Grison).
III. Catalogue de l'exposition  à la BM de Tours (1976) (Claudine Lieber).
**************************
N° XI, 1975
Hommage à deux fondateurs disparus (E. Gérard-Gailly, E. Lefort)... par un troisième en sursis (Abbé Georges Marchais).
**************************
N° X, [1975 ?]
La passion oranaise, [ou "Mme Belvidera"] (1898-1900) : extrait d'un volume inédit de Gérard-Gailly, "Les amours de René Boylesve, jeune homme".
**************************
N° IX, 1973
"Affaire Nadaud - Plancoulaine", débattue par le Bâtonnier H. Gaziniaire et Me G. Coindre du barreau de Tours.
**************************
N° VIII, 1973
Hommage d'"Art et Poésie de Touraine" à René Boylesve : poème de M. Renault ; conférence de M. J. Gilbert ; sonnet de M. P. Promeyrat.
**************************
N° VII, [1973?]
Examen de deux essais [A. Bourgeois, René Boylesve, l'homme, le peintre de la Touraine, 1945; René Boylesve et le problème de l'amour, 1949] (Emile Gérad-Gailly).
**************************
N° VI, [1973]
Les logis parisiens de René Boylesve (E. Gérard-Gailly).
**************************
N° V, [1973]
Le Docteur Grandier, "médecin des dames de Néans": "diable d'homme, sinon homme du diable" (Abbé Georges Marchais).
**************************
N° IV, 1972
René Boylesve, témoin de l'agonie de la bourgeoisie terrienne, dans un petit coin de Touraine, au siècle dernier [19e s.] (Abbé Georges Marchais).
**************************
N° III, 1972
Le premier amour : René Boylesve et Louise Renaud (E. Gérard-Gailly).
**************************
N° II, 1971
Sur les pas de René Boylesve : des rives de la Creuse aux bords du Clain (Abbé G. Marchais).
***************************
N° I, 1969
René Boylesve, sa vie, son oeuvre (conférence de Pierre Joulia, à Loches, le 12 juin 1969).

*************************************************
Avant les Heures Boylesviennes, deux numéros
d'une première forme de Bulletin :

LES AMIS DE RENE BOYLESVE
Bulletin trimestriel
N° 2, 1955




Un article de ce Bulletin
signale le transfert
du Portrait de René Boylesve
par Jacques-Emile Blanche
du Musée de Rouen à celui de Tours.

Il est signé "Boris Lossky",
le Conservateur de l'époque.



Portrait de René Boylesve
par J. E. Blanche, 1917

********
LES AMIS DE RENE BOYLESVE
Bulletin trimestriel
N° 1, 1953
René Boylesve à Charles Guérin ; deux lettres ; Un pseudonyme de René Boylesve (Gérard-Gailly); "D'une conférence" [extrait du discours d'Horace Hennion, lors de l'inauguration du buste de R. B. à La Haye-Descartes, en 1951] ; Bibliographie de R. B. depuis 1945.

************************************************
Ainsi se clôt l'inventaire des bulletins périodiques de notre association. Il nous a permis de mesurer les efforts des "pionniers", et la qualité de leurs textes, quand ils avaient les moyens financiers de les publier ! Certaines de ces études sont encore précieuses aux chercheurs, elles ont d'ailleurs souvent inspiré les travaux postérieurs.
Contact pour information :

Aucun commentaire:

Publier un commentaire